Naif peut-être, mais plein de bon sens...

Publié le par François Champel

Hier, mon papa m’a amené au stade, il m’a appris à faire du vélo. -  Ben moi,  je n’ai pas de papa … Moi aussi je voudrais en avoir un !

Maman, mon copain Jean a un papa. Mais moi, pourquoi je n’en n’ai pas ? - Que répondre à 5 ans ? A 10 ans ? A 15 ans ? À 20 ans ?

Vous répondrez peut-être : « Je n’aime pas les hommes ». - Alors moi, qui suis un garçon, tu ne m’aimes pas ?

Si j’aime les hommes, mais pour moi ils sont trop difficiles à supporter. Aussi j’ai préféré ma solitude et t’avoir pour moi toute seule !

Maman, où se trouve mon papa ? Comment est-il ? Comment l’as-tu choisi ? Pourquoi est-ce lui que tu l’as-tu choisi ? Puis-je le voir ?

Si tu tombes malade, qui s’occupera de moi ?  -  Les services sociaux s’en chargeront. Et en plus ce sera gratuit ! Gratuit ! Tu m’entends !

La société moderne – socialisée ! -  entichée de liberté individuelle s’occupe des faibles… On serait bien bête de de ne pas en profiter !

Alors maman, liberté, égalité, fraternité font que beaucoup travaillent et que d’autres en profitent et font ce qui leur plaît ?

Si un jour la société refuse de payer, que deviendrons-nous ? - Le vieux couple - rétro - de tes grands-parents s’occupera de toi !

Vive la société moderne ! Intelligente ! sensée ! égalitaire ! et sans parasitisme ! Où les faibles exploitent l’effort des forts…

Souci excessif de la liberté individuelle : déclin d’une nation ! Acceptation de l’effort et du devoir : dynamisme et réussite collective !

Décidément, « les idées avancées » sont très supérieures aux conceptions anciennes multimillénaires. Elles feront le bonheur de nos enfants

Et vous, quelle est votre proposition ? Tolérance ? Très bien ! Mais réfléchissez et exprimez votre point de vue de citoyen conscient.

Publié dans Sociétal,, Politique, Social, Enfant

Commenter cet article