Commentaires sur mon erreur de pronostic

Publié le par François Champel

 

Les lecteurs de mes précédents articles ont vu que je prévoyais la présence de François Fillon au deuxième tour de l’élection… Je me suis donc trompé ! Je vais dire  ici comment et pourquoi. (Je vais le faire parce que, en dévoilant la cause de mes erreurs, mes explications dépassent l’intérêt de ma défense personnelle…)

Dans le premier article, abordant la question du pronostic, j’ai estimé que beaucoup des gens classés par les sondages comme « indécis » étaient en réalité souvent des personnes qui n’osaient pas avouer leurs préférences pour le candidat Fillon, qui avait été l’objet d’un tel matraquage médiatique concernant son intégrité personnelle…J’en déduisais que beaucoup d’entre eux voteraient finalement pour lui…

Dans le deuxième article sur le sujet, je faisais une critique du « vote utile », dont il résultait à l’évidence était qu’Emmanuel Macron serait avantagé par ce système…

Conscient de ces deux influences de sens contraire, j’ai estimé que la première aurait plus d’importance que la seconde… c’est là que réside l’essentiel de ma méprise … Pourquoi ? Sans doute parce que, comme tout le monde, j’ai tendance à prendre mes vœux pour des réalités…

Je crois que j’ai fait aussi une autre erreur, elle également fondée, non pas sur l’ignorance de l’existence d’une donnée, mais sur ce l’appréciation de son influence… je savais qu’il y avait dans l’électorat un besoin de renouvellement de la vie politique, mais je pensais que son influence serait moins grande au moment du vote des citoyens…

Après cet aveu, je fais quand même remarquer que mes erreurs n’étaient pas si grossières que ça puisque l’écart entre Fillon et Macron n’est pas énorme…

Morale de l’histoire : désormais, pour ce genre d’évaluation, il conviendra de faire un inventaire complet des influences en présence et de dire explicitement l’importance que l’on accorde à chacune d’elles… (Autrement dit, il s’agira d’agir de manière plus  rationnelle, en se méfiant davantage de la subjectivité…)

Publié dans Politique, Election

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article