Un costume et une caricature…

Publié le par François Champel

La triste et écœurante comédie des stupides coups bas continue avec l’affaire du costume de François Fillon et celle de l’l’affreuse caricature raciste et antisémite, émise, dit-on, par les instances officielles du parti « les républicains ». (Cette fois, avec pour origine non plus le Canard enchaîné, mais « le JDD ? le journal du dimanche » qui a, sans doute,  voulu essayer de faire aussi bien que son génial et honnête confrère…)

Que penser de cela ?1°) le prix exorbitant du costume est, paraît-il, dans la norme de ce qui se pratique couramment dans la haute couture masculine - dont profitent un certain nombre de d’hommes politiques, dont on ne parle pas… (et qu’est-ce que c’est par rapport au salaire mensuel de 10 000 € du coiffeur de notre Président de la république ? (nouvelle qui, loin d’attirer la révolte des Français, n’a suscité chez eux - sous l’influence des commentateurs politiques de la télévision… - qu’une certaine ironie… presque affectueuse…)

2°) Pourquoi François Fillon aurait-t-il cherché à profiter d’un achat gratuit, puisque l’Assemblée nationale rembourse les frais d’habillement des élus nationaux (dixit l’un des intervenants à l’émission de ce soir « C dans l’air ») ? Peut-être, comme il l’a dit lui-même, s’agissait-il d’un cadeau fait à titre purement personnel, provenant d’un ami ou d’une relation (N’étant pas un intime de François Fillon,  je ne peux me prononcer sur ce point,  ni dans un sens favorable, ni dans un sens défavorable à l’homme mis en cause… Aussi je me garde de porter un jugement sur une question qui - comme je l’ai montré au cours d’un précédent article - n’a d’ailleurs qu’un aspect secondaire dans le jugement du candidat Fillon. Mais pourquoi certains en font ils « tout un plat » ? Sans doute pour nous informer !

Alors pourquoi attache-t-on tant d’importance à cette affaire ?

¤

Quant à l’affaire de la caricature… - d’une malhabileté invraisemblable ! - qui pourrait croire un instant qu’elle viendrait d’un homme jouissant d’une très longue expérience politique - ou de l’un de ses proches conseillers ?

Cependant il faut essayer de comprendre – ou, au moins, de formuler des hypothèses vraisemblables… A cet égard, je vois trois possibilités :

  • la caricature aurait pu être lancée par une personne obéissant à ses impulsions personnelles, située à un niveau très bas de l’équipe Fillon (ce qui poserait seulement un problème de recrutement et d’organisation interne…)
  • elle pourrait avoir été l’œuvre d’une personne secrètement hostile au candidat Fillon… qui aurait été mandatée - ou achetée… - par quelque adversaire politique sans scrupules… (comme, voit-on aujourd’hui, il y en a tant !)
  • elle pourrait enfin provenir des possibilités éventuelles de trucage à l’intérieur du réseau Internet (comme il en existe de bien connues pour les courriels - où tout le monde peut voir arriver des messages figurant sous des noms de connaissances qui se sont fait voler leur nom par quelque hacker sans scrupules…)

¤

Alors, là encore, pourquoi attache-t-on tant d’importance à cette affaire ? Malheureusement parce que nous vivons une époque de profond déclin moral, qui, plus que jamais, vient gangrener le monde de la politique… (une époque avec ses voyous, et,  à leur suite, des gens du monde politique,  apparemment honorables, qui se réjouissent secrètement du mal que l’on fait à leurs adversaires…)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Si vous le voulez, en moins de 10 secondes, vous pouvez exprimer votre réaction

Vous pouvez le faire en utilisant les lettres « a » en cas d’accord, ou « d » en cas de désaccord (ou encore le point d’interrogation (« ? ») dans le cas de perplexité ou d’indifférence…).

Cela, selon les conventions suivantes :

« Tout à-fait d’accord » : aaa ;   « dans l’ensemble, d’accord » ; aa ;      assez d’accord :    a

« En total désaccord » :  ddd ;  « surtout en désaccord » :   dd ;   « plutôt en désaccord » :  d

trouve une solution en se tournant vers un homme providentiel cherche une solution en se tournant vers un homme président providentiel « perplexe  ou désintéressé » :  ?

Et ensuite d’aller à la dernière ligne de l’écran

qui vous permettra d’ailleurs, si vous le souhaitez, de faire vos commentaires personnels…  

 MERCI !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Publié dans Politique, affaire Fillon

Commenter cet article