Tenez bon Monsieur Fillon !

Publié le par François Champel

Tenez bon Monsieur Fillon ! Tenez bon parce que c’est votre honneur personnel, mais plus encore parce que votre maintien et votre fermeté sont conformes à l’intérêt de la France et des Français !

 

Céder aux pressions de ceux qui vous demandent de renoncer, ce serait céder à ceux qui n’ont en tête qu’un seul objectif : leur réélection (à propos de laquelle l’avenir très prochain démontrera qu’ils se sont trompés…), ce serait céder aux lâches et aux traîtres, ainsi qu’à tous les gens malhonnêtes qui ont monté un coup honteux contre vous – contre la droite, contre la démocratie et contre la France.

 

A la bassesse, il ne faut pas répondre par une lâche adaptation, mais par une position héroïque.  Dites-vous que votre épreuve actuelle – que j’imagine si dure, si dure… - vous prépare en réalité à vous renforcer et à mieux servir la France. En même temps, d’ailleurs, qu’elle permet à beaucoup de Français de se réveiller et par la suite de s’engager dans une action politique réfléchie.

 

Tenez encore pendant trois jours : jusqu’au 17 mars, date après laquelle les comploteurs du « plan B » seront davantage désarmés.

 

Tenez bon, parce que votre fermeté assurera la victoire du courage sur la pusillanimité – et finalement votre victoire pour la présidence de la République.

 

Tenez bon aussi, parce que céder aux pressions de quelques élus, ce serait piétiner le vote de 4 millions d’électeurs qui se sont prononcé en votre faveur. (Ce serait faire une incroyable faveur  aux « gens du haut » et piétiner « les gens du bas ».

 

Tenez bon, parce que votre courage sera reconnu et que nous disposons encore de 5 semaines pour faire comprendre à un nombre suffisant de Français qu’ils ont été manipulés en faveur d’intérêts partisans, qui vont à l’encontre de leur véritable intérêt et du respect de la Démocratie. Dites-vous que ce sera facile de le faire car leurs moyens gigantesques ne pèseront pas très lourds en face d’une démonstration de vérité qui, finalement, sera facile à faire tant sont grossiers leur procédés (dont on peut dire qu’ils sont « cousus de gros fil blanc).

 

Dites-vous que ce psychodrame, si pénible pour vous, représentera une chance pour la France, car elle permettra de comprendre la situation morale de notre pays – et par là de commencer à la corriger.

 

Quant aux accusations dont vous êtes l’objet depuis le début  de cette campagne de presse, elles seront faciles à démonter (non pas pour faire de vous un saint-  que vous n’êtes pas – mais pour faire comprendre leur caractère très  secondaire par rapport aux grands enjeux de cette élection.)

 

Finalement, ironie de l’histoire, grâce à votre fermeté, la droite gagnera et les partisans actuel du plan B augmenteront leurs chances d’être élus ! (Sauf si vous estimez souhaitable de les sanctionner… décision dont vous seul serez juge  en fonction de l’intérêt de notre nation…)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Si vous le voulez, en moins de 10 secondes, vous pouvez exprimer votre réaction

Vous pouvez le faire en utilisant les lettres « a » en cas d’accord, ou « d » en cas de désaccord (ou encore le point d’interrogation (« ? ») dans le cas de perplexité ou d’indifférence…).

Cela, selon les conventions suivantes :

« Tout à-fait d’accord » : aaa ;   « dans l’ensemble, d’accord » ; aa ;      assez d’accord :   a

« En total désaccord » :  ddd ; « surtout en désaccord » :   dd ;  « plutôt en désaccord » d

« perplexe  ou désintéressé » ?

Et ensuite d’aller à la dernière ligne de l’écran

qui vous permettra d’ailleurs, si vous le souhaitez, de faire vos commentaires personnels…    MERCI !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 

 

Tenez bon Monsieur Fillon !

Publié dans Politique, affaire Fillon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article