« Moralement » et « politiquement »… c’est très différent !

Publié le par François Champel

 Les commentateurs politiques ont tendance à ne rien distinguer, et lorsqu’ils le font, ils opposent les qualificatifs « moral » et « légal »… C’est ainsi qu’on se demande si le comportement de François Fillon a été  légal, ou moral, ou les deux à la fois… La question n’est pas sans intérêt… mais, seulement pour la Justice…  ou, à la rigueur, pour les philosophes, les professeurs de morale, ou,  éventuellement, le confesseur de l’intéressé…)

Par contre, pour  nous, électeurs, ce n’est pas cette question qui nous importe ! C’est : « pour nous, citoyens français, qui tenons absolument à avoir un pouvoir conforme à nos vues politiques - actuellement conformes aux idées de droite… -, ce n’est pas de trancher cette question - sur laquelle on est d’ailleurs très mal informé… Mais de savoir si, dans les cinq prochaines années, nous serons dirigés par une équipe de droite… ou de gauche… »  (donc, telles que les choses se présentent actuellement, si on le sera  par François Fillon, par un socialiste, un crypto-socialiste… ou, éventuellement, par Marine Le Pen, ou par Jean-Luc Mélenchon…)

Au total, il faut savoir ce que l’on veut… On peut se laisser enfumer bêtement par les commentateurs politiques – et, derrière eux, par « le cabinet noir » - qui, quant à eux, de toute évidence, ne pensent pas à la morale ! mais uniquement à l’élection d’un homme de gauche ! Mais on peut aussi refuser de se laisser duper par les farceurs, et voter, en toute indépendance, pour le candidat qui correspond le mieux à notre conception de la gestion de notre pays !

Les Français comprendront-t-ils le piège qu’on leur tend - en jouant sur leurs bons  sentiments - ? Ou bien seront-ils assez éclairés pour voter selon leurs idées et leur véritable intérêt ? On aura la réponse le soir du premier tour… Elle dépend en partie de chacun de nous…

Si François Fillon est éliminé dès le premier tour, on pourra dire : « chapeau ! la gauche -  au départ battue d’avance… - elle aura su manœuvrer d’une manière parfaitement habile et efficace ! (Et poursuivre à  voix basse : une fois de plus « les gens du bas » se seront laissés berner par « les gens du haut ».)

Et vous qui êtes-vous : un gogo ? Où un citoyen lucide ?

Publié dans Election, Gogo, Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article