6 - Affaire Fillon: origine du "coup" ...

Publié le par François Champel

L'origine du "coup"

il est naturellement impossible de connaître aujourd'hui avec certitude quelle est l'origine cachée de l'attaque en règle menée contre François Fillon... On peut penser à plusieurs hypothèses : le zèle  d'un "journaliste d'investigation" ou, comme le supposent beaucoup, une manœuvre de l'un des partis politiques opposés à la droite... Ce, à un niveau plus ou moins élevé dans les instances du parti concerné... Cela ne me semble pas impossible... Mais, pour diverses raisons,  très peu probable...

On ne voit pas Mélanchon, Benoît Hamon ou Emmanuel Macron prendre l'initiative d'une telle opération,  politiquement trop risquée, et qui, de surcroît, ne correspond, vraisemblablement, ni à leurs méthodes, ni à une facilité de mise en œuvre à l'intérieur de leur parti, ni probablement à la hauteur de  leur éthique personnelle...

Cela voudrait-il dire qu'il faille diriger nos regards vers le parti de Marine Le Pen ? Pour des raisons évidentes, liées à la situation du Front National - notamment en raison des affaires dans lequel il se trouve impliqué, une telle hypothèse semble très peu vraisemblable...

Alors d'où peut bien venir le coup ? L'hypothèse la plus pertinente est celle d'une  petite équipe, animée, sans liens politiques avec tel ou tel parti politique, par une commune sensibilité de gauche...  Quels seraient ses liens avec le Canard enchaîné ? Sans doute ceux d'une amitié et d'une complicité logique avec ce journal - qui pourrait d'ailleurs trouver là un nombre de collaborateurs capables de lui apporter d'assez nombreuses relations avec les milieux détenteurs d'informations confidentielles... (méthode infiniment moins  coûteuse que celle de la rémunération d'un vrai journaliste d'investigation compétent et honnête..)

Ainsi, le coup trouverait-il son origine dans la sensibilité politique d'un petit groupe de personnes agissant de manière relativementindépendante par rapport aux partis politiques. On pourrait l'appeler " le groupe des comploteurs". Ce groupe de complices, sans doute très proche de la rédaction du Canard enchaîné, trouverait dans cette structure, une façade (notamment celle d'un  "journalisme d'investigation") et des moyens d'action importants, dont il ne dispose pas lui-même... Tandis que, de son côté, le Canard enchaîné trouverait une équipe précieuse pour l'approvisionner en informations ou pseudo-informations, obtenues par des moyens plus ou moins contestables,  et avec cela,  une occasion de lancer une grande opération de communication (de publicité)  -  occasion idéale d'accroître son chiffre d'affaires grâce à un programme minutieusement pensé, prévoyant la parution échelonnée sur plusieurs semaines de nouvelles informations, dont un très grand nombre de français sont friands...

Certes, cette analyse ne présente pas un caractère de totale certitude, mais,  après avoir écarté les explications  concurrentes, comment ne pas constater son caractère de bonne gestion rationnelle - et inventive - qui fait honneur (techniquement…) aux concepteurs du coup.  Même s'il n'est ni véritablement génial,  il faut reconnaître qu'il est bien conçu et mené... Au point qu'en ce sens le canard enchaîné mérite des félicitations!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Si vous le voulez, en moins de 10 secondes, vous pouvez exprimer votre réaction

Vous pouvez le faire en utilisant les lettres « a » en cas d’accord, ou « d » en cas de désaccord (ou encore le point d’interrogation (« ? ») dans le cas de perplexité ou d’indifférence…).

Cela, selon les conventions suivantes :

« Tout à-fait d’accord » : aaa ;   « dans l’ensemble, d’accord » ; aa ;      assez d’accord :    a

« En total désaccord » :  ddd ;  « surtout en désaccord » :   dd ;   « plutôt en désaccord » :  d

« perplexe  ou désintéressé » :  ?

Et ensuite d’aller à la dernière ligne de l’écran

qui vous permettra d’ailleurs, si vous le souhaitez, de faire vos commentaires personnels…  

 MERCI !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Publié dans Politique, affaire Fillon

Commenter cet article